Publié le 15 / 12 / 2017

Le monde juridique et celui des informaticiens sont a priori deux univers bien distincts… Pourtant, avec l'entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) en mai prochain, leurs bureaux vont devoir drastiquement se rapprocher…

C'est en tout cas la démonstration qui  a été faite par Anne Sophie Parmentier, consultante juridique chez SCASSI, lors du Colloque intitulé " LES DIMENSIONS INTERNATIONALES DE LA CYBERSECURITE : enjeux, impacts et perspectives sur la sécurité des acteurs", organisé le 30 novembre dernier par le Cybercercle.

Le RGPD entre en vigueur le 25 mai prochain , mais sa mise en œuvre pratico-pratique reste encore très floue pour beaucoup d'entreprises. Voilà pourquoi chez SCASSI nous proposons à nos clients de repartir de la base : un état des lieux pour mesurer objectivement son niveau de maturité et mettre en perspective le travail qu'il reste à faire. La gestion des données personnelles touche à l'humain, chacun de nous manipulant des dizaines de données plus ou moins "sensibles" tous les jours dans le cadre de notre travail. Un effort d'éducation et de pédagogie est donc à envisager, en parallèle d'un véritable travail de sécurisation du SI pour garantir le niveau de confidentialité et d'intégrité des données imposé par le règlement.

Pour en savoir plus sur nos offres d'accompagnement, téléchargez notre plaquette.